The Orphaned Country

by Roll It

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €3.50 EUR  or more

     

1.
2.
04:19
3.
4.
5.
6.

about

La suite de Roll It à découvrir ici : elkeskape.bandcamp.com

....

ROLL IT se prépare à de nouvelles aventures, un (tout) nouveau set se met en place ! Le batteur s'en est allé vers d'autres horizons plus cinématographiques (courage matelot) et nous naviguons pour l'instant à 3 même si un certain Magnus devrait rejoindre l'aventure (si on s'entend bien avec lui). Restez branché... du neuf dans les semaines/mois à venir !!

Ah oui, on parle de nous dans le rock'n'folk d'octobre (avec Pete Doherty en couv') dans la rubrique Qualité France

....

«The Orphaned Country» est le second EP de Roll It. Après s'être initialement orienté vers un rock résonnant sur les flancs des «Montagnes Noires», Roll It a choisi la rencontre de la ville et du bruit de ses rues et de ses carrefours. Un nouvel opus plus électrique au ton grave, apportant un rock plus terrien, plus sombre et tourmenté que son prédécesseur.

....

Ils en parlent déjà :

Chuchotements, Cyrielle Ducrot, 12-07-2013
"(...) Dans ce nouvel opus The Orphaned Country, les grands espaces américains se mélangent à la nuisance sonore des grandes villes. Les morceaux sont portés par des voix singulières qui semblent éloignées et esseulées. Ce genre de voix qui évoque la mélancolie, les brèches, et la puissance virile d’où une douceur non-assumée émane discrètement.
(...) Dans "Ghinzeus Dog" les riffs de guitares électrisants s’installent sur un déferlement d’émotions pesantes et acerbes, évoquant ainsi un léger souvenir du courant Coldwave. Mélangeant des morceaux percutants et écorchés, tels que "Feel Like A Gun" et "Wicked Thoughts", et des ballades organiques et brumeuses, tel que "The Orphaned Country", Roll It maîtrise les variations de rythmes et l’expression des émotions. Un bel album à écouter seul, les yeux rivés vers le ciel."

Longueurs d'ondes, E.D, été 2013
"Après une excursion musicale folk, le groupe rennais revient avec un nouvel E.P misant sur un son plus noisy. Alliant riffs lourds et refrains accrocheurs, les quatre Bretons revisitent le rock des 70's avec des titres à la fois sombres et pêchus, auxquels la voix torturée du chanteur se prête parfaitement. L'ensemble regorge de pépites vintage enrobées d'énergie grunge, toujours intacte."

Le Cri de l'Ormeau, DRLS, 28-05-2013
"(...) Lecture du 1er morceau, ils sont passés où les Roll It et leur folk découvert sur leur 1er Ep ? Ce quatuor 100% breton dégaine les guitares. Une batterie obsédante mêlée à une basse tendue comme un string (corde), sous influence de 16 Horsepower inspirés, voir plus proche de nous Dominic Sonic. Nous sommes bel et bien partis vers une destination rock. Raboteux, puissants, les titres s’enchaînent. Du survolté Feel like a gun au The Orphaned country où les 2 chanteurs se passent élégamment le micro pour nous faire traverser un univers nostalgique, Wicked thoughts un peu trop chargé, sans doute le désir de trop bien faire, bien rattrapé par ce « Fogerty esque » The Broken door où le groupe donne le meilleur de leur potentiel en clôturant par ce titre leur opus, m’enfonçant davantage dans cette nuit avec cette frustration de ne pas en avoir eu plus. Vivement l’album."

ZicaZic, Fred Delforge, le 27-05-2013
"(...)Roll It est un de ces groupes qui avancent comme bon leur semble, en sortant des maxis pleinement assumés et en les faisant vivre comme il se doit à la scène, le vrai terrain de jeu où une musique parvient à trouver sa véritable envergure. (...) - ils - ont cette fois mis l’accent sur le versant le plus rock de leur personnalité et reviennent avec une nouvelle rondelle plus urbaine, plus nerveuse, « The Orphaned Country », dans laquelle la fée électricité est un peu plus présente qu’auparavant mais où la mélodie n’en perd pas pour autant sa place de choix. Loin d’avoir abandonné ses côtés psychédéliques voire carrément planants, Roll It a donc cette fois mis plus l’accent sur les buildings de New York et Chicago que sur les plaines sablonneuses du Texas et d’Arizona, et si le quartet y gagne forcément en terme de diversité, il n’y perd pas pour autant ni son âme, ni la marque de fabrique qui lui avait permis d’aller faire les belles heures des bars et des salles de leur propre Far West, celui qui va de Rennes jusqu’à Saint-Brieuc ! En seulement six titres, « The Orphaned Country » redistribue les cartes mais permet à Roll It de conserver les as que le groupe avait soigneusement planqués dans sa manche pour en arriver, avec des morceaux comme « [Awaken The Fire] », « Ghinzeus Dog » et autres « Broken Door », à se placer dans une position où abattre un carré ou un full est de plus en plus naturel. Le reste de la scène n’a plus qu’à bien se tenir !"

Bretagne Actuelle, Hervé Devallan, le 24-05-2013
"Roll It tient ses promesses. Mieux, les rennais durcissent le ton et noircissent le tableau en exploitant le versant rock de leur folk urbain. La ville à la campagne en quelque sorte. Les six titres de leur second EP « The Orphaned County » tirent inexorablement vers un rock indé que ne renierait pas Pearl Jam (encore et toujours la voix) si le groupe de Seattle osait enfin sortir un (bon) disque. On pense aussi à Neil Young bien sûr, lorsqu’il fusionne son rock ébouriffé avec ses grands airs de folk singer. Roll it, c’est tout cela à la fois et un peu plus encore. Un peu plus car le quartet breton apporte une véritable fraîcheur à ce style musical en dosant à merveille la justesse des refrains et la finesse des compositions dépouillées de redondances sonores emphatiques. Roll It, respire l’élégance, respecte les nuances … Bref, a le goût simple des créations qui ne supportent que le meilleur. Si besoin, l’artwork de leurs pochettes en est la preuve. En deux petits albums, la formation donne une vraie leçon de rock sombre et prouve une fois de plus que la scène rennaise est décidément bien au-dessus du lot."

The Morning Music, Frédéric Le Rouzo, le 15-05-2013
"(...) Roll It nous embarque dans un univers électrique et sombre nous renvoyant vers les paysages urbains nord-américains et plus particulièrement ceux de Seattle, les voix des deux chanteurs rappelant immédiatement celle du leader de Pearl Jam, Eddie Vedder. Musicalement, le quatuor parvient à mélanger la puissance sonore de Wovenhand et la sagesse mélodique d’un Neil Young, distillant un son rugueux, énergique et efficace. (...) Du puissant Ghinzeus Dog au mélancolique The Orphaned Country en passant par l'entrainant Feel Like A Gun et le tourmenté The Broken Door, Roll It réussi sans difficulté à maintenir notre intérêt qui ne fait que grandir un peu plus à chaque nouveau morceau. Dommage qu'il n'y en ait pas plus".

....

credits

released April 29, 2013

Roll It are : Elouan Jégat (guitars, voice), Yann Le Traon (bass), Hugo Raphalen (drums), Alexis Wolff (guitars, voice)
With the participation of Jeanne Paqué : violin on "the orphaned country"

Lyrics by Elouan Jégat & Alexis Wolff
Composed by Elouan Jégat & Alexis Wolff
Arranged by Roll It
Recorded by Vincent Roudaut at BoumBoum Studio - Brest
Mixed by Bruno Green at Silent Masters - Canada
Mastering by Sebastien Lohro at Le Passage à Niveaux - Rennes
Cover by Liza Zewuster

tags

license

all rights reserved

about

ROLL IT Rennes, France

contact / help

Contact ROLL IT

Streaming and
Download help

Track Name: Ghinzeus Dog
Elouan Jégat - All rights reserved
Track Name: Feel Like A Gun
Alexis Wolff - All rights reserved
Track Name: The Orphaned Country
Elouan Jégat - All rights reserved
Track Name: Wicked Thoughts
Elouan Jégat - All rights reserved
Track Name: The Broken Door
Alexis Wolff - All rights reserved